VENDREDI 29 OCTOBRE à 21h45

Les amours d’Anaïs

De Charline Bourgeois-Tacquet

interprètes Anaïs Demoustier / Valeria Bruni Tedeschi / Denis Podalydès

Rèalisatrice

Après des études de lettres et un début d’activité professionnelle aux éditions Grasset1, Charline Bourgeois-Tacquet réalise deux courts métrages, dont Pauline asservie qui a été présenté notamment au festival de Cannes 2018 dans la compétition courts de la Semaine de la critique2.
Son premier long métrage, Les Amours d’Anaïs, est sélectionné à la Semaine de la critique 2021, en séance spéciale (film du 60e anniversaire).

Scénario

Charline Bourgeois-Tacquet

Genre

Comédie

Durée

98'

Image

Noé Bach

Montage

Chantal Hymans

Décors

Pascale Consigny

Son

Mathieu Villien, François Méreu, Vincent Verdoux

Musique

Nicola Piovani

Sociétés de production

Année Zéro - Les Films Pelléas

Distribution internationale

Be For Films

Distribution Italie

Officine Ubu

Sur les notes de piano de Nicola Piovani, la jeune femme court, presque sans toucher terre.
Elle trotte plus qu’elle ne marche, telle une pouliche inquiète. Elle a hâte de vivre, ne s’arrête devant rien, fiancés, amants, grossesses, mères malades ou professeurs accomodants, loyers à payer ou incendies domestiques.

Jusqu’à ce que soudain quelque chose parvienne à la troubler. Pour une fois elle se tait, elle qui habituellement parle à tort et à travers. Charline Bourgeois-Tacquet construit sur Anaïs Demoustier un film au parfum de fleurs et de mer et raconte avec légèreté et humour une histoire de passion et de séduction. Où la ligne qui sépare le désir de l’amour, la fascination intellectuelle et l’attirance physique.
La clef de voûte qui unit une impeccable distribution, que vient compléter Denis Podalydès, merveilleusement mesuré, et Valeria Bruni Tedeschi, déterminante.
Des échos lointains de la nouvelle vague font de ce film un moment jouissif, qui laisse le spectateur libre de réfléchir s’il le souhaite, ou tout simplement de se “divertir”. (VG)