Mimmo Calopresti

Mimmo Calopresti débute dans le métier en 1985 avec le court-métrage A proposito di sbavature, récompensé par le premier prix au Festival Cinema Giovani de Turin. Il réalise ensuite plusieurs documentaires et courts-métrages puis, de 1991 à 1992, il collabore avec la Rai. Son premier film au cinéma date de 1995, lorsqu’il dirige Valeria Bruni Tedeschi, Marina Confalone et Nanni Moretti dans La seconda volta [La seconde fois], présenté au Festival de Cannes. Le film suivant, La parola amore esiste [Mots d’amour] qui date de 1998, reçoit le Nastro d’argento pour le meilleur scénario original. Juré au Festival de Cannes en 2001 et à la Mostra de Venise en 2004, il devient également acteur sous la direction de Cristina Comencini et de Valeria Bruni Tedeschi.

Scénariste, producteur, son parcours artistique est depuis toujours empreint de son engagement politique. Aspromonte. La terra degli ultimi, est son dernier long-métrage où Valeria Bruni Tedeschi joue une fois de plus pour lui en compagnie de Sergio Rubini.