31 OCTOBRE À 20H

Rouge

De Farid Bentoumi

interprètes Zita Hanrot / Sami Bouajila / Céline Sallette

Réalisateur
Comédien, scénariste… voyageur, Farid Bentoumi a réalisé de nombreux court-métrages ainsi que des séries télévisées. En 2016 il dirige Chiara Mastroianni dans son premier long-métrage teinté d’autobiographie, Good luck AlgeriaRouge, son second film, a fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2020.

Scénario

Farid Bentoumi / Samuel Doux

Genre

Drame

Durée

86

Image

Georges Lechaptois

Montage

Géraldine Mangenot / Damien Keyeux

Décors

David Faivre

Son

Olivier Le Vacon / Ingrid Ralet / Luc Thomas

Sociétés de production

Les Films Velvet

Distribution internationale

WT Films

Rouge: rouge comme le drapeau syndical, comme le sang d’une blessure, comme la passion pour un travail ou la ferveur d’une cause, et rouge comme les déchets de l’aluminium. Farid Bentoumi aborde de nouveau sa biographie (il a grandit au rythme des grèves et des occupations d’usines, dans une famille ouvrière) pour nous raconter une histoire simple et complexe à la fois où le cinéma du réel lime ses aspérités grâce à une ouverture très intime et familiale.

Noura (une formidable Zita Hanrot), quitte sa place d’infirmière à l’hôpital pour l’usine chimique où son père Slimane (l’intense Sami Bouajila) est à la fois ouvrier et délégué syndical. Pendant ce temps, Emma (Céline Sallette), journaliste indépendante, enquête sur la gestion des déchets toxiques. Fierté, peur, sens du devoir, amour paternel et filial, recherche de la vérité et instinct de survie, les sentiments en jeu sont nombreux. Petits drames, négociations, renoncements, qui sait si les bons (sentiments) l’emporteront. 

S’inspirant d’une histoire vraie, Rouge a la puissance de la chronique sociale: en Italie, hélas, nos regards se tournent inévitablement vers l’Ilva de Taranto.